Retour
/

Potentiomètre du Dr. Th. Bruger

Créateur·triceHartmann & Braun A.G.
Date1902
LieuFrankfurt am Main, Allemagne
Numérotation originale603.001
Description

Potentiomètre, servant à la mesure de différences de potentiel par comparaison avec la tension d’une pile étalon (ici un élément Clark). Dispositifs extérieurs nécessaires à l’utilisation :
— pile ou accumulateur (tension > 12 V) et rhéostat de quelques kΩ, à réglage fin (< 0,1 Ω), entre les bornes E;
— interrupteur à 3 positions (ouvert / fermé intermittent / fermé), entre les bornes S;
— galvanomètre très sensible, entre les bornes G. Résistance entre les bornes E : 10’000 Ω. Avec un courant de 1 mA fourni par l’accumulateur, on mesure directement des tensions jusqu’à 10 V; pour des tensions plus élevées, il faut une résistance extérieure en série.

Inscriptions sur l'objet: No de série: 3421 Sur l’élément Clark: No. 321: PTR 16 1902

Accessoires: Élément Weston (Inv. 603.736)

Usage: Laboratoire

Commentaires

Cachets en plomb avec le logo de H&B brisés le 17.V.2006. L’élément Clark a été mesuré en 1902 par la Physikalisch-Technische Reichsanstalt (PTR) de Berlin-Charlottenburg. En 2006, il donne encore une tension de 1,28 V à 24 °C (au lieu de 1,42 V env.) Les éléments Clark ont été supplantés dès 1908 par les éléments Weston, moins sensibles à la température. L’élément Clark peut être remplacé par l’élément Weston Inv. 603.736. Le “Normalelement nach Clark”, avec certificat P.T.R., coûtait M. 30 chez H&B en 1894. RM 40 chez Max Kohl en 1905), et Fr. 47 (+ Fr. 4.50 pour la certification par P.T.R.) chez H&B en 1907. Appareil introduit en 1900 comme “Potentiomètre du Dr Bruger”. En 1907, le “Grand potentiomètre de précision à manettes (No 558)” coûtait Fr. 1220 avec un élément Clark et 1265 avec un Weston; en 1910 (?), le “Großer Präzisions-Kompensations-Apparat (Nr. 558)” coûtait M. 810 (avec élément Weston). Ce potentiomètre utilise un petit nombre de résistances (4x9 résistances de précision, de 1 kΩ, 100 Ω, 10 Ω et 1 Ω, 2 résistances circulaires à contact glissant de 1 Ω, et en plus 2 résistances de 50 kΩ en série pour la protection du galvanomètre). Le système de commutation est très compliqué, avec 48 (!) contacts en série traversés par le courant – mais H&B ne pouvaient pas utiliser le brevet S&H (Raps) et ignorait apparemment le diviseur Kelvin-Varley, utilisé par Raps et Carpentier à la même époque. Modèle remplacé plus tard (Handbuch der Physik Bd. XVI, S. 439, Fig. 18) par un système plus simple utilisant un diviseur Kelvin-Varley à 4 étages. La méthode de mesure de tensions électriques par comparaison avec une tension de référence été inventée par Poggendorff, en Allemagne, vers 1840; elle a été ensuite perfectionnée, notamment par du Bois-Reymond, Latimer Clark et Pellat. il a été ensuite perfectionné par du Bois-Reymond, Latimer Clark (en Angleterre), Feussner et autres à Berlin à la fin du XIXe s.

SujetÉlectricité & Magnétisme
Ponts de mesure
Type de documentObjet
Nombre d'exemplaires1
Description matérielle370x430x160 mm3
Identifiant6220-1
CollectionCollection d’instruments scientifiques UNIL-EPFL
ProvenanceLaboratoire de physique, UNIL
Institution responsableUniversité de Lausanne
École Polytechnique Fédérale de Lausanne
Lieu d'expositionEPFL, Cubotron, BSP02/ 1
Source des métadonnéesJean-François Loude
Bibliographie

Sur photo de Jongh 1923 #
– Th. BRUGER: Über einen Kompensationsaparat mit Kurbelschaltung, Phys. Zeitschrift I. Jahrgang No. 14 (1899-1900), p. 167-8.
– J.-A. MONTPELLIER: Potentiomètre du Docteur Bruger, L’Électricien No. 685 (13 février 1904), p. 97-102.
– Figure dans la rubrique Hartmann & Braun du catalogue de la German Educational Exhibition, World Fair St. Louis 1904, numérisé au Smithsonian.
– Hartmann & Braun, Société par Actions, Francfort-sur-Main: Instruments de mesure électriques pour laboratoires (106 p.), catalogue L, mai 1907, 2me édition.
— Hartmann & Braun: Elektrische, Magnetische und Optische Messinstrumente und Hülfsapparate für den Laboratoriums-Gebrauch; III. Ausgabe, 111910.
– MAX KOHL: Preisliste Nr. 21 (1905), S. 599.
– Th. du MONCEL: Exposé des applications de l’électricité (3e éd., Paris: Eugène Lacroix 1872-7); 4 vols.
— Widerstände und Widerstandsapparate, von Prof. Dr. H. v. Steinwehr, Kapitel 16, in : Handbuch der Physik, Bd. XVI (Apparate und Messmethoden für Elektrizität und Magnetismus), Berlin: Julius Springer, 1927, S. 435 (§ 12, Kompensationsapparate).
— Die elektrischen Maßsysteme und Normalien, von W. Jaeger; Kapitel 1, in : Handbuch der Physik, Bd. XVI (Apparate und Messmethoden für Elektrizität und Magnetismus), Berlin: Julius Springer, 1927, S. 33 (§4, Normalelemente).
– R. BUD, D.J. WARNER (eds.): Instruments of Science – An Historical Encyclopedia (New York & London 1998), Article «Potentiometer» by Sungook Hong.

Objets liés
DroitsCC BY-SA 4.0
CréditsPhotographie Jean-François Loude, 2004